Le Musée Asiatica à Biarritz

Si l’on a envie de s’évader dans un univers qui n’a rien à avoir avec le paysage de Biarritz tout en restant quand même dans cette ville, on n’a qu’à visiter le Musée Asiatica. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un lieu où on expose des collections venant particulièrement des pays asiatiques. Il est ouvert depuis 1999. En général, les éléments qu’on y présente évoquent les cultures orientales notamment celles de la Chine, du Népal, du Tibet et de l’Inde. Le but de ce musée comme ceux qui se trouvent dans les autres pays européens d’ailleurs, est de donner à tout le monde l’occasion de visiter des pays asiatiques sans avoir à quitter sa nation.

Historique du musée
Après avoir suivi des études de commerce dans la capitale parisienne, Michel Postel décida de s’installer en Inde alors qu’il avait 23 ans. Sa passion et sa fascination pour l’histoire, l’iconographie et le pays même l’ont poussé à devenir collectionneur. Il a commencé à rassembler des objets et divers éléments relatifs à ce pays puis aux autres pays asiatiques aussi. Ses collections furent ensuite prises en main par la conservatrice Xintian Zhu. C’est une artiste peintre et photographe. Elle a un diplôme en art et archéologie d’Extrême –Orient à l’université Paris Sorbonne-Paris IV. A partir de l’année 1990, elle est devenue chercheur au Centre de recherches culturelles indiennes. Elle fait aussi partie des fondateurs du musée Asiatica.

Collection du musée
Il y a plusieurs sortes d’objets dans le musée. Ils viennent de pays différents, de régions différentes et retracent des histoires de différentes époques également. Concernant les domaines artistiques à l’origine de ces œuvres et ouvrages, il y a l’art populaire, l’artisanat, la peinture, la sculpture etc.

Plusieurs croyances et religions sont aussi représentées par les éléments du musée dont le jainisme, le tantrisme, l’hindouisme ou encore le bouddhisme.
De temps en temps, il y a des expositions temporaires dans le musée.