Le Musée du chocolat

Biarritz est une fameuse station balnéaire qui se trouve au bord de l’océan Atlantique. C’est une ville faisant partie du département des Pyrénées Atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Elle se trouve à l’extrémité sud-ouest de l’hexagone avant d’atteindre la terre espagnole. Connue pour ses belles plages et ses spots de surf, cette cité abonde d’images culturelles toutes figées dans l’imaginaire collectif, des constructions prodigieuses, un site naturel exceptionnel, des évènements d’envergure internationale. Il était donc tout naturel que Biarritz soit aussi fière de son musée du chocolat. Ce dernier est désormais un attrait touristique incontournable de la cité.

Historique de ce site
C’est Serge Couzigou, un homme passionné mais aussi un artiste sculpteur du chocolat et également maitre chocolatier qui est à l’origine de ce projet hors du commun. Son envie de transmettre mais aussi de faire connaitre l’univers du chocolat l’a poussé à construire le musée en 1996. Il l’a réalisé au 4 de l’avenue de la Marne à Biarritz. Non loin de là se trouve l’Hôtel du Palais. Au début, il s’agissait d’une collection privée unique de près de 300m2 montrant le métier et l’utilisation du chocolat sous toutes ses formes. Le projet est un succès. Le concepteur a alors décidé d’offrir aux visiteurs un espace plus grand pour leur permettre d’admirer la collection. Cette dernière est transférée au 14 avenue Beaurivage, en surplomb de la célèbre Côte des Basques dans un espace de 600m2.

Informations pratiques sur le site
Le Musée accueille les visiteurs dans la semaine du lundi au samedi à partir de 10 h jusqu’à midi et demi et de 14 h jusqu’à 18 h30. Les billets sont à prendre une heure avant la fermeture. Il arrive de temps en temps que le Musée ouvre ses portes pendant les jours de fête comme la fin de l’année ou le jour des Pâques.

Pendant les vacances scolaires, on y organise souvent des ateliers « peinture sur chocolat ». Cette activité est réservée à toutes les personnes âgées de 5 ans et plus sur réservation.